Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 
STAPH AUREUS FUMOUZE
Accueil diaporamas milieux d'isolement examens microscopiques métabolismes produits pathologiques systématique bactérienne virologie mycologie antibiogramme sécurité
   
 
 

Rechercher sur le site

1. INTÉRET, PRINCIPE

1.1. Intérêt
STAPH AUREUS FUMOUZE est un test de co-agglutination sur lame destiné à l’identification rapide de Staphylococcus aureus.

1.2. Principe
Le test utilise un réactif constitué d’hématies de mouton sensibilisées par :

  • du fibrinogène d’origine humaine
  • des IgG humaines.

La présence au niveau de la souche testée de récepteur pour le fibrinogène (= coagulase liée) et/ou de protéine A entraînera l’agglutination des hématies tests (voir schémas des fiches « coagulase liée » et « protéine A »). Il s’agit d’une co-agglutination car les deux éléments de l’agglutination sont particulaires.

On réalise en parallèle un témoin avec des hématies de mouton non sensibilisées : il permet de vérifier la spécificité de la réaction. L’absence d’agglutination avec le réactif témoin permet de valider le résultat obtenu.

2. TECHNIQUE

F Le réactif test contient des produits d’origine humaine. On pratiquera le test, de préférence avec des gants, sans bec Bunsen.

  • Ramener les réactifs à température ambiante.
  • Remettre soigneusement en suspension les hématies des réactifs.
  • Déposer sur une lame de verre propre une goutte de chacun des réactifs.
  • A l’aide d’une pipette Pasteur ou d’une anse de platine, prélever sur milieu sélectif ou non sélectif, 1 à 5 colonies à tester (coques à Gram positif catalase +) et les émulsionner par rotation rapide  dans la goutte d’hématies témoins.
  • A l’aide d’une pipette Pasteur ou d’une anse de platine, prélever 1 à 5 colonies à tester (coques à Gram positif catalase +)  sur milieu sélectif ou non sélectif et les émulsionner par rotation rapide  dans la goutte d’hématies tests.
  • Observer l’apparition éventuelle d’une agglutination dans les 15 secondes.

3. LECTURE

  • Commencer par le témoin :
    • Absence d’agglutination : spécificité de la réaction, le résultat du test pourra être validé.
    • Agglutination : réaction non spécifique, test ininterprétable.
  • Lecture du test :
    • Absence d’agglutination : absence de protéine A et de coagulase liée à la surface de la souche testée. La souche testée n’est pas, à priori, Staphylococcus aureus. On doit poursuivre l’identification (ensemencement d’une galerie api STAPH)
    • Agglutination massive : présence de protéine A et/ou coagulase liée à la surface de la souche testée. La souche testée est Staphylococcus aureus.

La lame sera éliminée avec les déchets infectieux (pot de lames souillées).

F Les colonies prélevées sur Chapman présentent parfois un aspect filamenteux qui ne doit pas être confondu avec une agglutination. Certaines souches de S. aureus résistantes à l’oxacilline peuvent donner une agglutination plus fine et plus lente des hématies tests (1 min).

 

Creative Commons License
Ce site est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.  
Par Brigitte VERON - Collectif Photo-Reims