Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 
SLIDEX PNEUMO KIT
Accueil diaporamas milieux d'isolement examens microscopiques métabolismes produits pathologiques systématique bactérienne virologie mycologie antibiogramme sécurité
   
 
 

Rechercher sur le site

Voir fiche technique Slidex pneumo-Kit (bioMérieux)

PRINCIPE

Il repose sur l'agglutination de particules de latex recouvertes d’anticorps anti-antigènes de Streptococcus pneumoniae en présence d’une souche de Streptococcus pneumoniae. Il s’agit d’une agglutination passive.

REACTIFS

R1 (bouchon rouge) : latex Streptococcus pneumoniae (latex sensibilisé par des anticorps anti-Streptococcus pneumoniae)
R2 (bouchon blanc) : latex contrôle négatif (latex non sensibilisé)
R3 (bouchon rouge) : contrôle positif (polysaccharides de Streptococcus pneumoniae)

TECHNIQUE

  • Ramener les réactifs à température ambiante.
  • Homogénéiser les suspensions de latex avant utilisation.
  • Deux cas possibles :
    • Test à partir d’un milieu solide : sur une lame propre, déposer 2 gouttes d’eau physiologique.  Dissocier dans chaque goutte quelques colonies de façon à obtenir une suspension légèrement opalescente.
    • Test à partir d’un bouillon d’hémoculture (BacT/Alert) centrifugé : sur une lame propre, déposer 2 gouttes de surnageant.
  • Dans une goutte, ajouter 1 goutte de réactif R1 (latex anti-Streptococcus pneumoniae)

Dans l’autre goutte, ajouter 1 goutte de réactif R2 (latex contrôle négatif, non sensibilisé)

  • Sur une seconde lame : déposer 2 gouttes d’eau physiologique. Dans une goutte, ajouter 1 goutte de réactif R1. Dans l’autre goutte, ajouter 1 goutte de réactif R2.
  • Mélanger avec un agitateur différent pour chaque goutte.
  • Donner à chaque lame un mouvement de rotation pendant 2 min maximum.
  • Observer l’apparition d’agglutinats.
test      témoin – (1)   témoin –(2)  témoin –(3)
 
1 goutte de suspension + 1 goutte de R1 1 goutte de suspension + 1 goutte de R2

 

1 goutte d’eau j + 1 goutte de R1

1 goutte d’eau j + 1 goutte de R2

Il est conseillé de vérifier périodiquement l’agglutination du latex R1 avec le contrôle positif (= polysaccharides de Streptococcus pneumoniae) : contrôle de la réactivité du latex.

LECTURE ET INTERPRETATION

  • Lecture des témoins :
    • Témoins négatifs (réalisés systématiquement) :
      • Témoin (1) : suspension de la souche +R2 (latex contrôle négatif = latex non sensibilisé) : il vérifie la spécificité de la réaction. On ne doit pas observer d’agglutination.
      • Témoin(2) : eau physiologique + R1 : il vérifie la spécificité de la réaction. On ne doit pas obtenir d’agglutination.
      • Témoin(3) : eau physiologique + R2 : il vérifie la spécificité de la réaction. On ne doit pas obtenir d’agglutination.
    Si les témoins sont corrects, on peut valider le résultat du test.
    • Témoin positif (contrôle périodique): R1+R3 : il vérifie la réactivité du latex R1. On doit observer une agglutination.
  • Lecture du test :
    • Agglutination dans les 2 minutes : présence d’antigènes de Streptococcus pneumoniae : la souche testée est Streptococcus pneumoniae.
    • Absence d’agglutination : absence d’antigènes de Streptococcus pneumoniae : la souche testée n’est pas, à priori, Streptococcus  pneumoniae.
  • Causes d’erreur :
    • Résultat faussement négatif si
      • Nombre insuffisant de colonies
      • Souche de pneumocoque dépourvue d’antigènes capsulaires
    • Résultat faussement positif avec certaines souches de streptocoques du groupe C, du groupe D, Streptococcus mitis, milleri et salivarius.

F  Les lames seront éliminées avec les déchets potentiellement infectieux (pot lames souillées)

 

Creative Commons License
Ce site est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.  
Par Brigitte VERON - Collectif Photo-Reims