Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 
LES PRELEVEMENT EN MYCOLOGIE
Accueil diaporamas milieux d'isolement examens microscopiques métabolismes produits pathologiques systématique bactérienne virologie mycologie antibiogramme sécurité
   
 
 

Rechercher sur le site

Le diagnostic d'une mycose dépend beaucoup de la façon dont la récolte du matériel pathologique suspect est effectuée: le prélèvement conditionne la réussite des examens.

1. Règles à respecter

  • Le prélèvement doit être effectué de préférence en dehors de toute thérapie antifongique.
  • Le matériel de prélèvement (vaccinostyles, écouvillons, pinces...) et de recueil (boîtes de Pétri, tubes, compresses...) doit être stérile.
  • Le prélèvement doit être aussi riche que possible et doit contenir des mycètes vivants: dans le cas de lésions cutanées, prélèvement en périphérie de lésion (croissance excentrique donc champignon jeune en périphérie).
  • Il faut tenir compte des conditions de conservation des champignons:
    • Quelques jours dans les squames et les phanères
    • Pour les autres produits pathologiques: l'étude doit être réalisée le plus rapidement possible; sinon ajouter de l'eau stérile et des antibiotiques pour éviter dessication et contamination, et conserver au froid.
  • Interrogatoire du patient dans le but d'orienter le diagnostic: date et circonstances d'apparition des troubles, évolution des troubles...

2. Modes de prélèvement en fonction de la localisation de la lésion

Localisation

Matériel biologique

Mode de prélèvement

cutanée

squame

Prélever à la périphérie des lésions avec du matériel stérile :  curette, grattoir ou scalpel mousse. Recueillir dans une boîte de Pétri en verre.

cheveux, poils

Le prélèvement est précédé d’un examen du cuir chevelu sous lampe de Wood à la recherche d’une fluorescence verte qui orientera le diagnostic vers une teigne endo-ectothrix de type microsporique ou une teigne favique.
Prélèvement à la pince à épiler.

ongle

Racler l’ongle à la curette.

pus

Prélèvement à l’aide d’un écouvillon stérile.

muqueuse

 

Ecouvillonnage à l’aide d’un écouvillon stérile.

digestive

selles

Recueillir dans un flacon stérile ou par écouvillonnage rectal.

broncho-pulmonaire

expectoration

Recueillir en flacon stérile après avoir désinfecté la bouche avec un antiseptique.

aspiration bronchique

Recueillir en flacon stérile.

viscérale

LCR

Recueillir en tube stérile.

urine

Recueillir en flacon stérile.

sang

Hémoculture en bouillon Sabouraud citraté.

sérum

sérum

Recherche d’antigènes solubles.
Détection et titrage des anticorps.

 

Creative Commons License
Ce site est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.  
Par Brigitte VERON - Collectif Photo-Reims